14 – Le Louvre et ses nouveaux jardiniers

Les nouveaux jardiniers, ce sont des jardiniers qui prennent en compte leur travail (on laissera une petite allée pour qu’ils plantent plus facilement, entre les plate-bandes, par exemple) et ont renouvelé l’art des jardins, de leur perspective à leur arrosage en passant par les différentes variétés et espèces florales… Le Durable est passé par là (murs plantés) et l’économie d’énergie, la biodiversité sont souveraines. Peu de pédagogie, cependant, alors que les amateurs se comptent par millions, et peu de manifestations évènementielles (Chaumont sur Loire a donné le feu vert !) sur la création des jardins d’aujourd’hui, les canas et autres dahlias des ronds-points, vive les graminées et les couleurs sur fond de verdure et de minéraux ! Repositionner la lecture des jardins et des paysages, accompagner la visite des professionnels, voilà une piste possible pour les nouveaux jardins publics et privés ouverts à la visite !

Les commentaires sont fermés.