2 – Apprendre à décoder les étiquettes

Les anglais – et au firmament nous placerons la Tate Gallery et le Victoria and Albert Museum de Londres ou ses musées de sciences naturelles – les canadiens et les américains avec les centres d’interprétation, et les musées d’art, mais aussi les pays du nord de l’Europe sont les rois de la médiation culturelle. Ils privilégient l’approche sensible des œuvres et l’apprentissage informel, très différent de celui de l’école (apprendre et retenir, être sanctionné ou gratifié, savoirs et connaissances livresques, etc…).
Nos étiquettes (cartels) ont du souci à se faire…

Les commentaires sont fermés.